A quelle vitesse dois-je courir ?

vitesse course

Parmi toutes les questions que l’on se pose lorsque l’on débute la course à pieds, celle-ci est quasiment inévitable : comment trouver sa vitesse de course ?

 

Sachez tout d’abord que chaque personne court à une vitesse qui lui est propre, déterminée par un tas de facteurs personnels, la condition physique initiale et la génétique par exemple.

 

Dans la pratique, si vous n’avez pas d’objectif précis en termes de vitesse, peu importe que vous courriez moins vite que votre voisin, l’important est de trouver VOTRE vitesse, celle qui vous permettra de prendre du plaisir en courant, de ne pas subir votre foulée.

 

Lorsque vous démarrez votre sortie, ne partez pas trop vite et accélérez progressivement jusqu’à atteindre cette vitesse. Le but sera ensuite de la maintenir de manière constante pendant toute la durée de l’effort. Si votre respiration sature, c’est que votre vitesse est légèrement trop rapide et qu’elle ne vous permettra pas de la stabiliser dans la durée, ralentissez et stabilisez votre allure.

 

Ecouter de la musique pendant votre sortie peut également influencer votre vitesse. L’impact peut être positif comme négatif d’ailleurs. Bien qu’elle puisse avoir une action moteur sur votre motivation, il sera important de bien la choisir pour qu’elle ne modifie pas votre vitesse de manière trop importante.

 

Votre vitesse va également varier en fonction de la durée de votre effort. Plus l’effort sera court, plus l’intensité, donc la vitesse, pourra être importante. Plus vous souhaiterez maintenir votre effort dans la durée, plus la vitesse devra être maitrisée et régulée. Il est donc important de faire les choses progressivement et de ne pas vouloir aller trop vite dès le départ.

 

Votre vitesse n’est pas figée, elle se travaille et évolue. Elle peut à elle-même devenir un axe de progression, un objectif.

 

Si vous souhaitez travailler cette qualité physique et calculer précisément la vitesse de vos entrainements, il est nécessaire d’évaluer votre VMA (vitesse maximale aérobie). Elle correspond à la vitesse atteinte lorsque votre consommation d’oxygène sera au maximum. Vous ne pourrez maintenir cet effort que quelques minutes seulement. Il existe plusieurs tests pour l’évaluer : le 6×400 mètres, le Léger-Boucher et le demi-Cooper par exemple.

 

A partir de votre VMA, vous pourrez ensuite définir la vitesse de vos sorties et vos objectifs en cas de course officielle pour choisir votre fameux « sas de départ ». En endurance fondamentale, votre vitesse se situera par exemple entre 55 et 75% de VMA. Tandis qu’elle se situera entre 95 et 110% sur un fractionné court (jusqu’à 600 mètres).

 

Globalement, pour trouver sa vitesse de course, il faut se faire confiance et être à l’écoute de son corps. Et surtout, se tester à différents moments de la journée, sur différentes distances et sur des durées variables.  Plus vous apprendrez à vous connaitre, plus votre vitesse pour courir sera naturelle et se mettra en place pendant votre sortie sans même que vous ayez besoin d’y penser.

 

Et surtout, prenez du plaisir et savourez le sentiment de liberté qu’offre la course à pieds !

 

2 Commentaires sur “A quelle vitesse dois-je courir ?”

  1. Bonjour,

    Je rejoins toutes tes idées, la vitesse ne doit pas être figée et on court avant tout pour le plaisir. En même temps, il faudrait peut-être connaître des techniques de course auprès des coachs et des coureurs expérimentés si on veut « aller plus loin ». Du coup, je te remercie pour cet article intéressant !!!

    Dani S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *