Une séance de coaching à Lyon depuis New York grâce à Awabot

awabot

Une séance de coaching à Lyon depuis New York grâce à Awabot

Si on m’avait dit qu’un jour je ferais des coachings à Lyon depuis New York…

Si la téléportation n’est toujours pas d’actualité, la téléprésence, elle, est une réalité. C’est Awabot, une société lyonnaise de robot haute performance qui a rendu possible cette expérience. C’est encore flou pour vous ? C’est normal, je vais tout vous expliquer !

En effet, il y a quelques semaines, je suis partie en vacances de l’autre côté de l’Atlantique pour une quinzaine de jours. L’un de mes clients, Jérémie, qui se trouve être le Directeur Général d’Awabot, que j’accompagne dans le cadre d’une perte de poids, semblait déstabilisé par cette absence.

Puis l’idée nous est venue : réaliser les séances depuis les Etats-Unis grâce à un robot Awabot.

awabot

Il m’a suffi d’installer l’application sur mon téléphone (mon Pc étant trop – beaucoup trop- ancien pour ce type d’application) et de créer un compte. J’ai ensuite profité d’être encore sur place pour apprendre à driver le robot. Cela m’a pris 2 minutes pour être à l’aise, aussi simple que la prise en main d’un jeu vidéo. Le robot avance, recule, tourne sur lui-même. C’est très maniable, beaucoup plus que ce que j’aurais imaginé.

En fonction de nos disponibilités réciproques, et du décalage horaire, nous avons pu prévoir 3 séances à distance à 6h00 du matin, 12h, heure française.

awabotLa société Awabot et mon studio de coaching, le MLstudio, sont situés dans le même espace de coworking, ce qui a facilité la mise en place de ce système. En effet, avant chaque séance, Jérémie amenait le robot dans la salle pour que je puisse ensuite m’y connecter.

La connexion était quasi instantanée et me permettait d’être présente dans la salle, alors que j’étais dans ma chambre d’hôtel à NewYork, trace d’oreiller sur la joue. En fonction des exercices, je me déplaçais pour recréer la dynamique qu’il existe lors d’un vrai coaching.

awabot

A la différence d’un simple Skype, je peux me déplacer autour de lui, contrôler ses placements, j’avais vraiment la sensation d’être à ses côtés pendant ses séances.

J’ai trouvé, et c’est aussi le ressenti de Jérémie, que les coachings ont été aussi efficaces que lorsque je les fais sur place.

En revanche, je pense que ce type de séance ne peut pas être fait avec n’importe quel public. En effet, Jérémie a une activité physique régulière et nous avons l’habitude de travailler ensemble. Il connait les mouvements, ou du moins, il les comprend sans que j’ai à lui démontrer systématiquement. De plus, j’avais fait attention à ce que toutes les séances que nous avons fait à distance avaient déjà été faites ensemble à Lyon.

Je ne le proposerais pas à un débutant ou à une personne qui démarre avec moi, mais cela peut être une bonne alternative pour garantir la continuité de mes coaching réguliers, lorsque je suis en déplacements par exemple.

De mon côté, j’ai aimé faire ces séances à distance, principalement pour le côté innovant et inédit. Mais pour moi, cela reste une solution de secours, un dépannage. Je préfère de loin le contact direct et réel avec mes coaché(e)s.

awabotTrès à l’aise avec le robot, cela m’a aussi permis de passer du temps avec mes copines, elles à l’apéro et moi à la plage ! Ou comment joindre l’utile à l’agréable.

Vous pensez quoi de cette expérience ?

J’attends vos commentaires avec impatience !

Pas de commentaire

Poster un commentaire

X