#51 – Ce sont nos choix qui nous définissent

Nous sommes nos choix
Notre vie est le reflet de nos choix
Vous choisissez votre vie

Des phrases comme ça, je peux vous en faire une liste longue comme le bras. J’ai parfois du mal avec la théorie selon laquelle « tout est écrit », bien qu’il n’y ait pas de hasard, je pense clairement que dans notre vie, nous faisons les choix qui feront de celle-ci ce que nous avons envie qu’elle soit et qui fera de nous, qui nous sommes réellement. 

Choisir de subir sa vie, par exemple, reste un choix.
On a toujours le choix finalement. 

Je l’ai compris assez récemment. Malheureuse dans une situation depuis quelques temps, je me sentais emprisonnée et une amie m’a dit « tu as le choix de rester dans cette situation et de la subir, ou de souffrir une bonne fois pour toute et d’en sortir ». Elle avait raison, bien que l’issue douloureuse ne m’enchantait pas, j’avais le choix. Je pouvais choisir de continuer à subir. Mais je devais arrêter de penser que je n’avais que ce choix. Pour moi, subir, n’avait rien de choisi, j’avais tord. 

Choisir, c’est décider qui l’on est vraiment.
C’est assumer la personne qui l’on souhaite être finalement. 

Je vous en parlais le jour de mon anniversaire (cf. #38 – Mes 31 ans vs la pression sociale), la pression sociale aimerait définir qui vous devez être. Or, vous choisissez, vous prenez des décisions, qui parfois ont un impact sur votre entourage, mais c’est pour vous que vous faites des choix. Avec pour seul mot d’ordre : être heureux(-se), ne l’oubliez jamais. 

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix dans tous les cas, mais VOS choix et ils vous appartiennent. 

6 Commentaires sur “#51 – Ce sont nos choix qui nous définissent”

  1. Je suis totalement d’accord avec toi! J’ai récemment choisi un cdd sur un cdi très bien payé mais dans lequel je n’étais pas épanouie. Je me suis retrouvée derrière au chômage pendant quelques mois mais c’était mon choix et je l’assume. Nos choix font de nous les personnes que nous sommes aujourd’hui et comme on dit en anglais walk one like in my shoes then you have the right to judge me!

  2. Cet article raisonne tellement !
    Il est parfois difficile de faire des choix qui nous rendent heureux mais qui peuvent être incompréhensibles pour les autres.
    Mais au final, on n’a qu’une vie et on ne peut pas se résumer à la volonté des autres ou de la société.
    Il ne faut jamais oublier qu’à la fin du film c’est nous qui tirons notre révérence, pas ces autres à qui on voudrait plaire ! Il n’y a pas un jour à perdre pour cela !

    1. J’aime beaucoup cette idée qu’à la fin du film c’est nous qui tirons la révérence, je suis d’accord et cela illustre parfaitement ce que je dis dans cet article. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.