Que faire à New York en 5 jours ?

skyline New York

Que faire à New York en 5 jours ?

Vous partez à New York prochainement ? Ce post est fait pour vous ! Infos utiles avant votre départ, lieux incontournables et visites, je vous dis tout.

 

Avant votre départ pour les Etats-Unis

 

– assurez-vous d’avoir un passeport biométrique valide, auquel cas vos vacances vont s’arrêter aussi vite qu’elles ont commencé (en savoir plus : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14929)5 jours à New York

– faites une demande ESTA : elle est obligatoire pour entrer sur le territoire américain. Elle se fait en ligne sur le site officiel du Department of Homeland Security et vous coûtera 14$ plus frais éventuels de votre banque.

– renseignez-vous sur les conditions d’utilisation de votre forfait téléphonique à l’étranger pour éviter d’avoir de mauvaises surprises à votre retour. En effet, si cela n’est pas inclu dans votre forfait, en particulier pour les datas (connexion à internet), attention au hors forfait !

Dans la mesure où je suis très connectée – sans déc ^^ – et aussi car j’utilise beaucoup d’applications connectées à internet, j’ai choisi de commander une carte SIM spéciale pour les USA.

Je l’ai commandé sur le site Ulysse Mobile pour 59€/7jours web, appels et sms illimité. Cela peut paraitre cher mais à côté de ce que coûte un hors forfait à l’étranger, croyez-moi, c’est intéressant.

Si vous ne souhaitez pas investir, je vous conseille vivement de rester en mode Avion pendant la durée de votre séjour.

– si vous le souhaitez, je vous conseille de prendre le New York City Pass : ce pass vous donne accès aux lieux les plus emblématiques de la ville et vous permet de faire des économies. Je vous en parlerai tout au long de cet article en fur et à mesure de nos visites. Il coûte 122$ (environ 109€). D’autres pass existent que je n’ai pas testé.

 

L’organisation de notre voyage à New York

 

Nous avons fait appel à une agence : Thomas Cook (Part Dieu à Lyon)

Vu qu’il s’agit d’un combiné sur mesure New York-Punta Cana, je préférais faire appel à un professionnel ; d’une part pour l’organisation mais aussi pour avoir des conseils.

Nous avons tout réservé via l’agence : les différents vols, les transferts privés et les hôtels.

Sur les conseils de notre agent de voyage, nous avons pris des transferts privés afin de gagner du temps. Des transferts collectifs peuvent doubler le temps de transfert vers votre hôtel puisqu’il faut faire un stop dans tous les hôtels des passagers.

Ceci engendre un coup supplémentaire évidemment, mais ça vaut le coup, surtout après 12 heures de voyage, croyez-moi que vous serez contents d’arriver directement à votre hôtel.

 

L’hôtel

 

hotel New YorkToujours sur les conseils de notre agence de voyage, nous avons pris l’hôtel New Yorker.

Cet hôtel est vraiment bien situé, 481 8th Ave, nous nous en rendrons compte tout au long de notre séjour.

En plein cœur de Manhattan, proche de nombreuses lignes de métro et en même temps assez central pour faire beaucoup de choses à pieds.

Niveau confort, il y a tout ce qu’il faut : literie impeccable, coffre-fort, salle de fitness, salle business avec impression gratuite…

En revanche, les chambres mériteraient un petit rafraichissement, en particulier la salle de bain, système de robinetterie vieillot (3 min en moyenne pour régler la température de l’eau contre 10 secondes en temps normal), aucun débit, je ne vous raconte pas le sketch pour me rincer les cheveux ^^

Mis à part ce point, je le recommande pour son rapport qualité/prix, et surtout son emplacement.

 

Les restaurants

 

Tick Tock Diner : le diner américain par excellence ! Le type de petit dejeuner qui vous tient au ventre pendant des heures. Très copieux et bon, bon au sens d’un diner américain. Gras et sucre en veux-tu en voilà, mais tant qu’à s’immerger autant jouer le jeu à fond. On y a petit déjeuné tous les matins (40-50$ pour 2). J’ai pu goûter pas mal de choses, j’essayais de changer tous les jours, mais le best des best reste les pancakes bluberries, avec œufs et bacon à côté.

brunch New York brunch New York

Trattoria Bianca : restaurant italien, tenus par des italiens justement. Très bon rapport qualité-prix. On y a mangé deux fois, le premier soir et le dernier soir. Côté pratique puisqu’il était en bas de l’hôtel. Mais on y est aussi retourné car c’était bon. Salade caesar le premier soir, très bonne. Un burger la deuxième fois, énormissime et super bon.

burger new york

Del Frisco’s Steakhouse : au pied du Rockfeller Center, très beau cadre, super bon accueil. Viande de qualité, copieux et bon. Je vous recommande le « Steakhouse salad » : viande de bœuf succulente, salade verte, bacon, avocat, bluecheese, œufs mimosa, tomate et sauce caesar, une tuerie ! Seul petit bémol : la climatisation, ralala ces américains ^^

lunch New York

Shake Shake : fast food très bas de gamme. Seul « resto » à moins de 30$ pour deux d’ailleurs… équivalent de Mcdo. Très très gras…si gras que s’en était désagréable. Très salé aussi. Si vous voulez manger un bon burger, ce n’est pas là qu’il faut aller. Ça dépanne…comme un Mcdo, mais on ne peut pas dire que c’est bon. Je préfère de loin la chaine In’n’out, que j’avais eu l’occasion de goûter lors d’un précédent séjour sur la côte ouest américaine, qui est dans la même gamme mais bien meilleure.

The View Restaurant : le point fort de ce restau, comme son nom l’indique, c’est bien la vue, même si on n’a pas profité, mais je l’imagine assez facilement. Au-delà de ça, la nourriture n’est pas à la hauteur du prix payé, même si c’est bon, à ce tarif, ils pourraient faire un effort…

the view New York the view New York

 

Déroulement du séjour à NY

 

Après un voyage de plus de 12 heures, deux correspondances et un transfert en taxi, nous y sommes, notre séjour peut enfin commencer !

Pas de folie le vendredi soir, trop fatigués, nous avons diné dans un restaurant au rez de chaussée de l’hôtel, le Trattoria Bianca, avant d’aller se coucher pour être en forme pour la suite.

Samedi 4 février

Les choses sérieuses commencent, on est prêts à parcourir New York ! Baskets aux pieds…et heureusement…nous ne le savions pas encore mais nous allions quasi faire un semi-marathon ce jour là !

the high line New York

On débute par une ancienne voie ferrée transformée en voie verte, The high line. Un parcourt de plusieurs kilomètres, hors du temps, au milieu des building, des briques rouges et des escaliers de secours sur les façades propre à New York. Cela restera un de mes moments préférés de ce séjour new yorkais.

the high line New York the high line New York the high line New York the high line New York the high line New York

 

Immeuble de Friends (90 Bedford Street, New-York) : un passage incontournable pour moi. Bon je vais être honnête, je suis passée une première fois devant sans reconnaitre l’immeuble… Evidemment, je me suis fait chambrée par mon cher et tendre… Puis je suis revenue sur mes pas et c’était bien là. Pour ma défense, le contexte est vraiment différent pour le coup, l’immeuble est au milieu d’un quartier résidentiel, très mignon d’ailleurs. Les images de la série donnent l’impression d’un grand bâtiment alors que l’immeuble est très bas finalement – oui, je me justifie –

immeuble de Friends New York

Puis on rejoint le sud de Manhattan et Ground zéro : un lieu chargé d’émotions, des fontaines immenses à la place des tours, le nom des défunts gravés sur les parois… J’avais 13 ans, je venais de rentrer de l’école lorsque j’ai vu les tours s’effondrer en live à la télévision, me retrouver à cet endroit c’est vraiment impressionnant. J’imagine l’importance d’un lieu comme celui-ci pour le peuple américain.

ground zero New York ground zero New York ground zero New York

Juste à côté des fontaines, se dresse la tour symbolisant la reconstruction, la renaissance, la Liberty Tower. Une tour de plus de 400 mètres, la plus haute de Manhattan, toute en verre. Il y a un observatoire à son sommet mais ce billet n’était pas compris au New York City Pass donc on ne l’a pas fait.

liberty tower New York liberty tower New York

financial district New York

Après ce lieu d’émotions, place à Financial district : très vu dans les films américains, la bourse et son quartier d’affaires ne m’a pas trop dépaysé. C’est un quartier assez sombre puisqu’à l’ombre des énormes buildings qui l’entourent. Très calme, forcément un samedi… mais on imagine facilement que cela fourmis le reste de la semaine. J’ai trouvé que les bâtiments anciens de ce lieu tranchaient beaucoup avec ce qui les entourent.

Brooklyn New York

Arrivés à la pointe de Manhattan, on aperçoit Brooklyn de l’autre côté de la baie et son fameux pont. On parcourt la zone piétonne qui longe les berges même si celle-ci n’est pas vraiment aménagée, mais la vue en valait vraiment le coup ! On passe sous le Pont de Brooklyn puis on décide de rejoindre le cœur de Manatthan car il fait très froid près de l’eau mais aussi car il n’y a pas grand-chose à découvrir dans cette zone.

Sur notre lancée, on décide de rentrer à l’hôtel en marchant et de parcourir plusieurs quartiers différents en passant. On atterrit alors en plein Chinatown, le quartier est animé par une fête commerçante traditionnelle. C’est assez folklorique de se retrouver ici, dans cette ambiance, l’espace d’un instant on a la sensation de ne plus être à New York.  Musique, tambours, danses au milieu de la rue, déguisements, confettis, une ambiance de dingue !

On quitte la Chine pour rejoindre l’Italie en arrivant dans le quartier de Little Italy. Pas besoin de faire le tour du monde, allez à New York ^^ De nombreux restaurants, des ornements verts et rouges, ça semble presque fake. Ça sent l’attrape touristes et en même temps ça a beaucoup du charme. J’aurais aimé m’arrêter pour manger une pizza ou des pâtes, pour affirmer ou non le côté « attrape touristes » mais ce n’était pas vraiment le bon timing. Et finalement si je veux manger italien, autant aller en Italie…non ?

On s’arrête dans quelques magasins en remontant vers l’hôtel, plus pour se réchauffer que pour faire du shopping à vrai dire.

On tombe alors sur l’immeuble Flatiron. Je n’ai pas fait le lien immédiatement avec le fer à repasser dont tout le monde parle puisqu’on est arrivé par le sud, c’est seulement en se positionnant de l’autre côté que j’ai compris le lien. Très bel immeuble, qui soit dit en passant, doit être une plaie à meubler ^^

Après une petite pause à l’hôtel, la nuit est tombée sur New York, on en profite pour aller découvrir les quartiers de Broadway et de Time Square. Des écrans géants sur la façade des buildings, des animations, des mimes, des magasins typiques comme M&Ms ; on en prend plein les yeux.

time square New York

On a fini la journée par un petit burger beaucoup trop épicé avant d’aller se coucher.

Fin de cette première journée…20,4 kilomètres, 30 000 pas, on a pris plein les yeux – et plein les jambes –

Dimanche 5 février

Après un petit déjeuner chez Tick Tock, on décide de s’immerger totalement et en bon américain qui se respecte, nous avons décidé d’aller à la messe. J’avais regardé la veille pour aller voir un messe gospel typique de New York. Celle de Time Square Church a retenu mon attention pour différentes raisons : la proximité avec l’hôtel, le lieu atypique, et on ne va pas se mentir, l’horaire (10h) m’arrangeait bien. J’avais déjà fait une messe catholique à Atlanta il y a quelques années, mais c’était très différent.

time square church New York

La messe de Time Square est un concert gospel à part entière. On se laisse vite prendre au jeu, on chante, on applaudit, bref on s’ambiance. On en oublierait presque le côté religieux de l’évènement. La messe dure deux heures mais dès le départ on a la possibilité de se positionner de manière à suivre l’intégralité ou non. Ne sachant pas si cela allait nous plaire ou pas, on s’est installé de manière à quitter la salle sans déranger les autres « spectateurs ». Finalement on est resté plus d’une heure, cela passe très vite. Il est interdit de filmer et les gardiens s’assurent qu’on respecte cette règle, j’ai quand même réussi à vous faire un petit snap ^^

Puisque la veille nous étions allé au sud de Manhattan, on décide après la messe d’aller rejoindre le Rockefeller Center et sa célèbre patinoire aux pieds des buildings. Elle m’a paru petite par rapport à la taille des immeubles qui l’entourent. Une nouvelle fois c’est impressionnant de voir ces lieux mythiques vus et revus dans des séries et des films américains et en même temps c’est presque décevant car tout parait plus petit.

rockfeller center New York rockfeller center New York

On décide alors de prendre de la hauteur et de rejoindre le Top of the rock. On m’avait conseillé de le faire de jour pour profiter de la vue sur l’Empire State Building et effectivement ça vaut le détour ! Une vue à 360° sur tout Manhattan. Malgré le froid et le vent, on profite de cet endroit magnifique. Grâce au New York City Pass, pas d’attente, on accède au sommet du building en moins de 10 minutes.

top of the rock New York

Vue Sud sur Empire State Building

top of the rock New York

Vue Nord sur Central Park

Après un lunch à Del Frisco’s Steakhouse, on décide de rejoindre le Roosevelt Island Tramway, un téléphérique qui part de Manhattan pour rejoindre Roosevelt Island comme vous pouviez l’imaginer. Je me suis un peu plantée avec les tickets, cet aller-retour n’était pas censé nous coûter autant. Faites attention à prendre un aller-retour et pas un passage, car même si vous souhaitez l’utiliser directement après votre sortie cela ne fonctionne pas. Je pensais que cela fonctionnait comme en France, un pass pour une durée et pas pour un passage. Bref passons ^^

roosevelt tramway New York roosevelt tramway New York

Le plus intéressant est la traversée, il n’y a rien à voir de l’autre côté. Soyons honnête, l’île ne vend pas du rêve. Mais la traversée est top !

De retour à Manhattan, direction Central Park, le poumon de New York. C’est immense, calme, difficile d’imaginer que c’est en plein cœur de la ville. Il y a des écureuils partout, ils ont clairement l’habitude de la présence humaine ce qui permet de les approcher. On y a croisé des calèches, des coureurs, des artistes. J’imagine qu’au printemps il y a plus de touristes, pour le coup c’était très agréable qu’il n’y ait pas trop de monde.

Central Park New York  Central Park New York  Central Park New York  Central Park New York

On se laisse guider à travers les allées de Central Park pour rejoindre le MET, le Metropolitan Museum of Art. Une nouvelle fois compris au New York City Pass. Il nous restait 1h30 avant qu’il ne ferme, ce qui est suffisant lorsque l’on cible ce qu’on a envie de voir. J’avais vu qu’ils avaient une collection « arme et armures », on s’est dirigé directement vers ce sujet qui nous intéressait particulièrement. Ensuite il nous restait du temps, on a donc flâné à travers les univers jusqu’à passer dans la collection « Antiquité égyptienne ».

le MET New York le MET New York le MET New York

En sortant du MET, on a longé Central Park, toujours vers le nord pour aller voir le musée Guggenheim. J’avais étudié son architecture pendant mes études, ça me plaisait d’aller le voir en vrai.

Guggenheim New York  5th avenue New York

Ce n’était pas le tout mais après tout ça, il a fallu redescendre toute la 5e avenue, de la 88e à la 34e… soit pas loin de 5km…à New York on a plus conscience des distances. Ça commençait à devenir rude. La 5e avenue c’est l’avenue la plus connue de New York pour ses nombreux magasins. La nuit est tombée et on en a profité pour monter au sommeil de l’Empire State building (toujours avec le city pass)

Empire State building New York Empire State building New York

Une nouvelle fois, la vue est dingue ! Toutes ces lumières à perte de vue, incroyable. Le vent aussi était incroyable…à cette hauteur en même temps…

Ce soir-là, je suis littéralement tombée de fatigue, sans même avoir manger c’est dire ! Mais des souvenirs plein la tête.

Lundi 6 février

statue de la liberté New YorkNouvelle journée, ensoleillée mais froide, février… on décide de lever un peu le pied, après avoir fait un marathon en 2 jours, on se laisse facilement tenter par une croisière autour de Manhattan. C’est une nouvelle fois inclus au new york city pass, même si on a choisi d’ajouter 5$ par personne pour faire la croisière plus longue.

 

On ne souhaitait pas forcément visiter la Statue de la liberté, cette croisière nous a justement permis de la voir de prêt, de lui faire coucou, sans pour autant y passer trop de temps. Le city pass permet la visite mais monopolise une grosse partie de la journée.

 

La croisière offre une vue de dingue sur la Skyline, sur les côtés, en face, le reflet du soleil, sur tous ces buildings qui, par leurs différences (taille, style, époque, etc.) constituent un ensemble harmonieux.  Ça a un côté très « touriste » de s’émerveiller de la skyline, mais j’aime imaginer que les new-yorkais prennent parfois le recul de la voir avec les yeux que j’avais ce matin-là.

skyline New York  skyline New York

Nous sommes ensuite passés entre Manhattan et Brooklyn.La visite est commentée pendant toute la durée du trajet. Bravo au speaker qui a su capter l’attention et parler avec passion de cette ville pendant plus de 2h tout de même ! J’ai trouvé cette croisière très qualitative. Elle vaut vraiment le coup et ça permet de découvrir sans y laisser ses jambes le temps d’une demie journée.

A la fin de la croisière, retour à l’hôtel et baptême de métro new yorkais pour rejoindre Brooklyn. Faut se l’avouer, on n’est pas les rois des transports en commun…mais c’est un peu plus complexe que les métros français car plusieurs lignes passent au même endroit et que j’ai pas encore vraiment capté où est indiquée la direction de la ligne qui passe…ce qui nous vaudra, un peu plus tard dans la journée, une erreur de sens. Le métro est propre, assez sécur, mais il fait un bruit de malade ! On a l’impression d’être dans un wagon de train à l’ancienne…

metro subway New York  metro subway New York

On arrive à Brooklyn, direction Brooklyn Bridge Park pour profiter du coucher de soleil sur la Skyline – oui c’est journée Skyline –

skyline New York

Après une petite pause à Shake Shake pour manger le burger le plus gras jamais mangé, retour à l’hôtel car cette soirée s’annonce sportive.

Rendez-vous dans un lieu mythique : le Madison Square Garden pour aller voir un match de NBA qui promet d’être top : les Knicks vs les Lakers. Deux équipes de légende, la côte ouest vs la côte est. Une sorte de cadeau d’anniversaire un peu en avance. Les matchs de NBA c’est quelque chose. L’ambiance est folle, un spectacle à part entière. De nombreuses stars présentent, la télévision, des challenges, des jeux, beaucoup d’interactions avec le public, etc.

NBA New York  NBA New York Madison square garden NBA New York Madison square garden NBA New York Madison square garden

Bon le match a vite tourné en faveur de Los Angeles, ce qui, forcément, a calmé l’ambiance new yorkaise, mais cela restera une super soirée, un très beau souvenir.

Mardi 7 février

Happy birthday to ME ! Mes 29 ans à New York… réveil tranquille sous un magnifique ciel bleu…ah non, ça c’était dans mon idéal. Ciel bas et gris, en plus de tes 29 ans dans les dents, c’est rude quand même, mais bon, on est à New York et ça compense ^^

Après un petit tour à l’intérieur du centre commercial Oculus, on décide de faire le 9/11 Memorial & Museum. Oui, j’avoue, y’a plus fun pour un anniversaire mais j’avais vraiment envie de le faire, et vu le temps pourri annoncé pour la journée, c’était dans l’esprit. Je suis de la génération qui a vécu le 11 septembre. Les souvenirs et le choc de cette journée sont restés encrés.  Le musée a été construit autour de ce qu’il reste des fondations, ça met immédiatement dans l’ambiance.

musée du 11 septembre New York musée du 11 septembre New York

Une grosse partie du musée retrace cette journée, de manière chronologique, ponctuée d’enregistrements audio, des appels de personnes dans les avions, dans les tours, des témoignages dans les journaux télévisés américains. C’est très prenant, et angoissant. On est submergé par l’émotion.

Lorsqu’on ressort du musée c’est assez difficile de passer à la suite à vrai dire…

On se balade, retour à l’hôtel pour se changer, puis un peu plus tard, direction The View Restaurant !

Quoi de mieux qu’un restaurant panoramique pour fêter son anniversaire à New York ? Eh bien, un restaurant panoramique SANS brouillard ! On s’est pris d’un fou rire quand on a vu…qu’on ne voyait rien à l’extérieur.

J’imagine que le spectacle doit être sympa lorsqu’il fait temps clair, ça sera pour une prochaine fois ! Concernant la nourriture…rien ne vaut la cuisine française, c’est moi qui vous le dit !

On a bénéficier d’un tarif lié à la « NYC Restaurant Week » qui a lieu deux fois par an à New York, la « winter » et la « summer ». C’est une sorte de semaine du goût où les grands restaurants new-yorkais proposent des menus à 29$ le midi et 42$ le soir, alors que c’est à peine le prix d’un plat habituellement… Dans l’idée si vous voulez vous faire un bon restau, misez sur cette période !

Mercredi 8 février

Après une journée grise, pluvieuse et froide la veille, cette journée nous offre une belle journée de printemps en plein mois de février…nous aurons la surprise de découvrir pourquoi le lendemain…

Dernière journée, zéro pression, on a fait tout ce que l’on voulait les jours précédents, on se balade, on fait du shopping, on flâne… Après tout c’est notre dernière journée, autant se faire plaisir. L’essentiel de notre shopping se fera, je vous le donne en milles, dans les boutiques sportwear !

Direction Time Square de jour, en passant par un magasin de surplus militaire, puis on s’arrête chez Model’s, un magasin de…sportwear ! Les prix sont très attractifs, c’est le bon plan shopping sport si vous passez à New York.

time square new york

On reprend ensuite le Metro E, pour profiter des températures printanières au bord de l’eau.

brookfield place New York

On repasse par Brookfield Place, ce magnifique centre commercial très chic. Tout en verrière qui offre une vue de magnifique sur la patinoire, la baie, le couché sur soleil…

brookfield place New York brookfield place New York

Enfin, on décide de retourner à Oculus faire du shopping !

oculus New York oculus New York

Direction Underarmor, vu qu’il n’y a pas de boutique en France…ils attendent quoi d’ailleurs ? Bref, on continue dans la galerie marchande puis on rentre à l’hôtel préparer nos affaires pour le départ le lendemain matin très tôt…

underarmor New York

Mais au moment de s’enregistrer en ligne, je découvre que notre vol est annulé ! Pour cause de tempête de neige annoncée pour cette nuit…

Gros moment de panique puisque nous sommes attendus (transferts, hôtel) en République Dominicaine.

Pendant presque 2 heures, je contacte la terre entière pour reporter les différents transferts, faire prévenir l’hôtel en Rep Dom, et surtout trouver un nouveau vol. On prend une nuit supplémentaire à l’hôtel, forcément. D’un autre côté, heureusement que je m’en suis aperçue, on aurait pu très bien se retrouver à attendre à l’aéroport pendant 24 heures… Oui j’ai tendance à voir le verre à moitié plein ! Enfin, ce n’était pas forcément le cas le jour même, mais aujourd’hui oui ^^

Dans ce type de circonstances, contactez votre assurance voyage ou l’assurance comprise dans la souscription de votre carte bleue (selon votre contrat) pour vous faire rembourser les frais supplémentaires que cela aura engendré.

Jeudi 9 février

La neige est bien là, ils ne nous ont pas mentis ! Et c’est bien une tempête de neige…le vent, le froid, des cm et des cm de neige en quelques heures, rien à voir avec la belle journée printanière à laquelle nous avons eu le droit la veille.

neige New York   neige New York

Les consignes sont claires, nous devons rester à l’hôtel.

A 16h, la neige a cessé de tomber, le soleil est de retour, on décide d’aller faire un petit tour, histoire de voir New York sous la neige, j’en ai rêvé, ils l’ont fait, ils sont forts ces américains ^^

On en profite pour aller chercher le fameux cheesecake de chez Junior’s que nous dégusterons plus tard dans la soirée, une tuerie ! Il tient bien au ventre…assurez-vous d’avoir un peu faim avant de l’attaquer !

junior's New York neige New York neige New York

En tout cas c’était l’aventure d’y aller, vent glacial, des flaques d’eau énormes, ça glissait, bref on la mérité ce cheesecake ! Mais on a compris pourquoi il fallait rester à l’hôtel. Après une brève escapade, on rentre au chaud, on refait nos valises, on se mate un replay et dodo avant de dire :

« Bye Bye New York, see you soon »

neige aéroport New York

Pas de commentaire

Poster un commentaire

X