Et si je faisais le même poids sur ces deux photos ?

avant après poids

Et si la balance vous mentait ?

Que se soit en tant que coach sportif ou en tant qu’instagrameuse, la question du poids, ce chiffre diabolisé qu’affiche votre balance, revient souvent au coeur des échanges que je peux avoir avec vous. 

Par le passé, j’ai moi aussi été focalisée sur mon poids. J’avais d’ailleurs décidé de manière très arbitraire que je devais faire « X kilos » sans aucun critère précis…juste parce que je l’avais décidé. A cette époque, je ne m’étais jamais posé la question de ce que représentait ce chiffre, et ce qui le composait. Ce qui fait que je n’actionnais que sur l’alimentation et pas sur l’activité physique. Puisque peu importe l’impact sur mon corps, il fallait que le chiffre baisse. Est ce que je perdais du gras ou du muscle ? La question ne m’effleurait même pas l’esprit. 

En août, j’ai fait le post qui suit et celui-ci a à nouveau soulevé ce sujet. 

Voici le post en question accompagné de sa légende :

avant après poids

« Hello ma team 🐼 J’espère que vous avez la forme ? Je débute mes vacances avec un post un peu particulier…Cela fait très longtemps que je n’avais pas fait un post comme celui ci. Comme vous pouvez le constater mon corps a changé ces six derniers mois…

Le fruit d’un entraînement intensif ? D’un nouveau régime à la mode ? Encore mieux d’un patch magique ? PAS du tout ! A vrai dire le poids n’a quasiment pas bougé mais dans ma tête, dans ma vie, il y a eu de nombreux changements…

📌 La photo de gauche date du 2 janvier 2018. L’année 2017 a été un énorme chamboulement personnel, conduisant à la fin d’une histoire de 12ans, une décision qui n’a pas été simple à prendre, mais qui aujourd’hui me fait avancer. Prise dans ce tourbillon, je me suis oubliée. J’étais mal, je mangeais pour me remplir émotionnellement, plus pour répondre à un réel besoin. Cela me faisait du bien, me rassurait aussi. Je ne m’en veux pas, si je l’ai fait c’est que j’en avais besoin à ce moment là. Cette hygiène de vie a bien évidemment eu un impact négatif sur ma blessure au genou, donc quasi pas d’entraînement pendant un an… On a tendance à cumuler quand c’est comme ça. 

📌La photo de droite a été prise hier matin, après un jeudi noir niveau alimentation (fast-food le midi, burger frites le soir, on ne me juge pas okay) En réalité, j’ai repris ma vie en mains, même s’il y a toujours des hauts et des bas, je garde le cap. Je pense à moi, je prends soin de moi et mon corps le reflète. Je me fais toujours plaisir en mangeant, c’est essentiel même, en témoigne mes nombreuses instastories au resto, je vois mes amis autour d’un verre mais je ne stocke plus comme il y a 6mois. Le changement ? Mon état d’esprit… J’écoute ma faim, pas ou presque pas mes émotions ; Je m’entraine un peu plus, j’écoute mon corps, quand mon genou fait des siennes, je lève le pied, sans trop de pression finalement.

💛 Aujourd’hui, j’ai 30 ans, je suis très épanouie professionnellement, je construis chaque jour un peu plus, je me remets sans cesse en question, j’en apprends toujours sur moi, sur les autres. Je suis fidèle à moi même, mes valeurs, mes envies. Je me fiche des qu’en-dira-t-on, je vis pour moi, je suis libre 💃🏼 Personnellement, je n’ai qu’un objectif : être heureuse et c’est bien suffisant. 

Il n’y a pas de secret, pas de remède miracle, lorsque notre tête ne va pas, notre corps non plus. Alors étape 1 de votre changement : être bien dans sa tête 🙏🏼 Le corps est le reflet de l’âme 🙏🏼 »

Au delà du message de ce post, qui me tient particulièrement à coeur, mais nous y reviendrons plus longuement dans un autre article, je vais aujourd’hui partager avec vous les chiffres qui correspondent à ses images. Car, spontanément, on me demande « combien de kilos as tu perdu entre ses deux photos ? »

Si je vous dis 200 grammes, vous me croyez ?

Jugez par vous même :

balance impédancemétrie

  • POIDS 50,7kg —> 50,5kg, j’ai donc effectivement perdu (seulement) 200 grammes
  • Graisse corporelle 22,7 —> 21 soit 1,7% de moins de masse grasse
  • Masse maigre 34,9 —> 36 soit 1,1% de plus de muscle

Je prends beaucoup de temps à expliquer ce genre de choses à mes client(e)s en coaching, car à mon sens, c’est une chose très importante. En créant du muscle, on peut donc s’affiner sans perdre de poids. C’est souvent difficile à comprendre ou à intégrer, mais les photos parlent d’elles même. Il a fallu aussi qu’on me le répète ou qu’on me le prouve pour que je puisse y croire. Aujourd’hui, le poids m’importe peu, mais mon ratio masse grasse/masse maigre (muscle) est beaucoup plus important.

Les médias ne cessent de nous marteler la tête avec des « perdre 5kg en 2 semaines » « j’ai perdu 10kg en 3 mois » donc forcément cela nous induit à une action sur ce chiffre, mais pas sur les matières qui le composent. Alors que c’est finalement le plus important. Le muscle a une densité plus importante que le gras. Ce qui veut dire Jamy ? De même qu’1kg de plume et 1kg de plomb ne prennent pas le même volume, 1kg de graisse et 1kg de muscle, c’est le même principe ! 

Se détacher de ce chiffre brut affiché sur la balance vous permettra aussi de vous voir tel que vous êtes. Notre vision de notre corps, de l’image que l’on a de soi est parfois faussée uniquement par le fait que le chiffre ne bouge pas. Vous vous sentez mieux, vous êtes plus à l’aise dans vos vêtements et la balance vous indique que votre poids n’a pas changé, cela suffit à remettre en cause ces éléments concrets que vous aviez ressentis finalement. De quoi perdre la motivation et se remettre en question alors que les résultats sont là, encore faut-il creuser un peu les données. 

Pour résumer, il est important de retenir que le poids et le reflet dans le miroir sont deux choses différentes. Privilégiez les mesures (tour de cuisses, tour de taille, etc), faites des photos (positions et lumière identiques) chaque semaine ou une fois par mois pour pouvoir ensuite comparer, ou encore, investissez dans une balance à impédancemétrie, qui vous donnera la composition de votre poids en terme de muscle et de gras (à partir de 19,90€). 

Voici les deux que j’ai pu tester et que je valide en terme de rapport qualité/prix :

Testée depuis 1 an (celle que j’ai au ML Studio et que j’utilise quotidiennement avec mes clients)
https://www.lidl-shop.be/fr-BE/SILVERCREST-Pese-personne-diagnostique/p100228728

Le + : l’application mobile
Le – : 8 utilisateurs maximum (je recréé des comptes à chaque fois puisque j’ai une vingtaine de clients)

Testée pendant 3 ans à titre personnel
https://www.cdiscount.com/electromenager/sante-minceur/tanita-um076-pese-personne-impedancemetre/f-1105902-tanitaum076.html?idOffre=5074690#mpos=7|mp

J’en ai testé d’autres, mais de manière ponctuelle, je n’ai donc pas pu m’en faire un vrai avis et vous les recommander. Mais le marché est large, aussi bien en marque qu’en prix.

Quant aux limites de la balance à impédancemétrie :

  • Il faut se peser toujours dans les mêmes conditions (heure, à jeun, même période de menstruation pour les femmes, etc)
  • Les repas salés peuvent provoquer de la rétention d’eau et donc influencer les mesures
  • Les mesures doivent être combinées à une prise de photo et/ou de mensurations pour qu’elles soient confirmer
  • C’est un référentiel mais pas des valeurs absolues 

 

En bref, vous n’êtes pas qu’un chiffre, analyser, aller un peu plus loin, prenez du recul, faites vous confiance et déculpabilisez !

 

Equilibre ton alimentation en téléchargeant 7 jours de menus GRATUITEMENT

 

16 Commentaires sur “Et si je faisais le même poids sur ces deux photos ?”

  1. Je suis convaincue aussi qu’il faut être bien dans sa tête pour être bien dans son corps! Merci pour ce super article
    Je remets toujours à demain lais il va falloir que je me bouge! Bravo pour ton parcours
    Et tu as raison : être heureuse cets déjà tellement! Si je n’étais pas partie si loin je serai venue te voir pour un coaching
    Belle journée

  2. Je suis tout à fait d’accord avec toi avant j’etais focalisé sur un poids qu’il fallait que j’atteigne et 32 ans et après deux grossesses je me sens enfin bien dans mon corps je me pèse une fois par mois ou tous les deux mois alors qu’avant je me pesais une fois par semaine et en fonction du poids affiché ça me dictait tout le reste de ma semaine… j’ai une balance à independencemetre et fais du Crossfit 3 fois par semaine et profite de la vie il y’a que ça de vrai bisous ma belle

    1. Contente que cet article raisonne avec ta propre expérience. C’est important de changer les mentalités à ce niveau là. Merci pour ton témoignage 🙂

  3. Super article !! Je me bats aussi toujours contre le chiffre sur la balance depuis des années et je me sens mieux depuis seulement cette année j’y travaille toujours mais c’est une bataille au quotidien

    1. Merci ^^ Oui c’est un travail quotidien pour se détacher du chiffre, c’est pour ça qu’un petit rappel de temps en temps ne fait pas de mal, bien au contraire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.