#304 – La sensibilité n’est pas une faiblesse

J’ai longtemps vécu cela comme un défaut, une faiblesse : ma sensibilité.
Elle me joue parfois des tours.
Elle arrive encore à me déstabiliser, à me faire douter de moi.

J’ai toujours été quelqu’un de sensible, à pleurer facilement lorsque je suis triste, en colère ou même heureuse. Mes émotions sont à la hauteur de ma personnalité entière, je vous laisse imaginer…

Avec le temps, et parfois les reproches de mon entourage, j’ai fini par penser qu’être sensible était un défaut et qu’il fallait y remédier. J’ai dressé des murs, me suis construit une carapace. Je suis presque devenue froide pour m’empêcher de ressentir des émotions et dévoiler ma sensibilité.

Pendant plus de 10 ans, j’ai enfouie ce que je ressentais, mon émotivité exacerbée. C’est très frustrant finalement de ne pas se dévoiler et de jouer un rôle en quelque sorte. La sensibilité fait parti de moi, de ma personnalité. En faire abstraction c’était me mentir et mentir à mon entourage.

Le jour où j’ai décidé d’être moi-même, de penser à moi et de vivre pour moi, j’ai enfin compris que cette sensibilité avait sa place dans ma vie, elle fait parti de moi. Ça chamboule beaucoup puisque j’étais plus habituée à la dissimuler qu’à la vivre et la laisser s’exprimer.

Aujourd’hui, nul doute qu’elle s’exprime. Je lui laisse la place même si j’ai encore un peu de mal à ne pas la contrer. J’ai parfois la sensation de la subir encore, le temps de m’acclimater à nouveau je suppose. Je suis souvent submergée par mes émotions, qu’elles soient négatives ou positives. Mais grâce à elle je vis les choses avec intensité, pleinement, à 200%. Je me rèpète qu’il ne s’agit pas d’une faiblesse mais bien d’un trait de caractère qui fait parti de moi et qui me permet d’être moi-même et épanouie au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.