#99 – Et si tu t’occupais de ton assiette ?

« Tu ne vas manger que ça ? »
« Oh mais ça l’air dégueux ton truc »
« Mais tu es au régime ou quoi ? »

« Et sinon, tu peux t’occuper de ton assiette ? »

C’est assez fou cette manière qu’ont les gens de toujours juger ce qu’il y a dans votre assiette. Dans un sens, comme dans un autre, il y a toujours un truc à redire, une critique à faire. Rien de bien constructif. 

L’alimentation, c’est propre à chacun ; goûts, quantité, etc., qui est mieux placé que vous-même pour juger de ce qu’il y a dans votre assiette ? C’est assez intime finalement. Cela vous appartient. 

Demandez leur s’ils se permettraient de commenter une tenue, une coupe de cheveux en disant « Oh c’est moche ! » ou encore de juger votre conjoint « Oh mais c’est vraiment un con(-ne) »…Non, de toute évidence, la politesse et l’éducation font, qu’en général, on s’abstient de ce genre de remarques. Il en est de même avec votre assiette, ça ne regarde que vous.

Je dois moi-même faire face à ce type de remarques dès que je mange en « public ».

Si je mange une salade ou un plat poisson/légumes, on me dit « oui c’est pour ça que tu es mince, tu manges rien… ». J’ai toujours un petit sourire en coin quand on me dit ça, du genre « invite moi au restau et tu verras si je mange rien, tu vas vite le regretter ». J’ai un bon appétit, mais surtout, je connais et j’écoute ma faim. Si je ressens le besoin de faire plus léger, je m’écoute, tout simplement. (Cf. #8)

A l’inverse, si je mange un gros burger/frites, on me dit « ah bah bonjour l’exemple de la coach… » Si l’exemple c’est de montrer qu’on peut manger ce qu’on a envie, en quantité, avec beaucoup de plaisir, sans restriction, inscrit dans un équilibre global et rester en forme, alors oui,  je suis fière de donner l’exemple ainsi. Etre coach, ça ne veut pas dire manger de l’herbe et des graines et faire du sport h24 pour garder la ligne. En tout cas, ce n’est pas ma philosophie, et ce n’est pas ce que je transmets au quotidien à travers mon métier. Et il est hors de question d’appliquer à mes clients ce que je ne m’appliquerais pas à moi-même.

Vous remarquerez que pour couronner le tout, ce sont souvent des personnes qui n’y connaissent rien ou qui mangent des plats préparés bourrés de conservateurs et d’addictifs tous les midis, qui vous feront ce type de remarque.

Alors ne vous fiez pas à eux et mangez pour vous, sans vous préoccuper de ces remarques inutiles ; votre assiette, c’est la vôtre. 

3 Commentaires sur “#99 – Et si tu t’occupais de ton assiette ?”

  1. Très bon article, oui ces toujours désagréables les gens qui jugent ton assiettes. Qui occupe de eux même avant de s’occuper des autres.

  2. Tout à fait vrai chacun mange à sa faim et se fait plaisir rien que de regarder son assiette. Merci pour tout ce 365 jours très enrichissant chaque jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.