#183 – Comment se ressourcer et faire le point avec soi même ?

BOUVEROT Camille, 22ans. Instagram : @camille.bouv

Savoir se ressourcer et faire le point avec soi-même est essentiel pour prendre du recul et tirer des apprentissages de chaque étape qui jalonne notre vie. Le besoin s’en fait souvent sentir après une période intense, ou lors d’un changement majeur. C’est ce qui m’arrive typiquement à chaque fin d’année scolaire (je suis étudiante). Besoin de faire le point sur l’année passée. Besoin de mettre au clair mes objectifs futurs. Besoin d’interroger mes ressentis et mes aspirations. Appuyer sur la touche « pause ».

Lors de ces périodes de gros doute, pouvoir prendre quelques jours off semble le plus bénéfique. Si c’est possible, rompre avec notre routine et partir quelques jours. Peu importe l’endroit, l’effet est souvent le même. Une coupure dans notre environnement quotidien dans ces périodes-là permet de stopper l’engrenage. Profiter de ces quelques instants de répit pour s’écouter tout particulièrement, se reposer.

Une réflexion plus approfondie, en couchant sur papier nos ressentis, peut aussi aider grandement à faire le point. Si vous ne savez pas par où commencer, c’est normal. Prendre une feuille et écrire ce qui nous passe par la tête, même le fait le plus futile, est le plus simple. On peut facilement être entrainé par la plume et se sentir inspiré, réussir à mettre des mots sur nos ressentis. Si ce n’est pas le cas, pas de panique, il est aussi possible d’adopter une technique plus méthodique, c’est-à-dire en faisant des listes. On peut faire la liste de nos envies futures (avec une estimation de la période où on aimerait les voir réalisées, sinon on ne le fait pas), la liste des choses qu’on a accomplies dernièrement en notant à coté de chaque fait si on en est fier ou pas, ou si cela nous a demandé trop d’énergie par exemple.

Pour prévenir et éviter les grosses périodes de doute existentiel, il faut aussi savoir se recentrer et prendre du temps pour soi au quotidien. Cela peut être à travers des séances de méditation ou des promenades en solitaire. Le tout est de passer un moment déconnecté de ce qui peut être source d’anxiété (travail, e-mails, réseaux sociaux, obligations familiales) et de s’ouvrir à l’instant présent et à ses ressentis. Faire régulièrement des journées de « détox digitales » est aussi un bon moyen de se concentrer sur l’essentiel (et de gagner du temps !).

Il est aussi essentiel de savoir prioriser ses tâches pour ne pas se laisser déborder, le tout est de préserver un bon équilibre. Gretchen Rubin donne une idée très intéressante dans son livre « ma vie en mieux » : se référer à « son agent » imaginaire. C’est-à-dire se représenter que quelqu’un d’extérieur (votre agent) gère l’organisation de votre vie. Quand vous vous interrogez sur la possibilité de vous lancer dans tel ou tel projet, essayer de penser « que dirait mon agent à ce sujet ? ». Si la réponse est « en ce moment tu es trop fatiguée, tu dois te préserver pour tel autre projet etc.. », ou encore « ça fait longtemps que tu n’as pas pris de temps pour toi, c’est le moment d’en prendre » alors il ne faut pas avoir de regret de devoir décliner, car cela a été fait en connaissance de cause. Cela permet de prendre un peu de recul et de considérer sa vie d’une manière plus factuelle et objective. Mieux s’organiser au quotidien est bénéfique pour pouvoir se ressourcer.


Dominiak Sandrine, 26 ans. Instagram : @sangdrou_fitness

Depuis peu, j’ai découvert l’importance de me recentrer sur moi-même.

Ce qui m’aide à me ressourcer c’est de faire une grande promenade dans la nature et de respirer. Etre loin de mon quotidien, et être attentive à ce que je veux vraiment, réfléchir à ma vie. Cela me permet de recharger les batteries mentalement et physiquement.


PINEAU Manon. Instagram : @manonpn_7

Il y a des points de non retour. Où l’on sent qu’on va exploser, qu’on préférait se laisser porter par le temps plutôt que de continuer.

Ces moments nous amènent souvent à faire le point sur nous-même. 

C’est dans une période très difficile de ma vie que j’ai décidé de faire le point sur moi-même et sur ma vie. 

J’ai fait le dur constat que j’avais consacré ma vie aux autres sans prendre le temps de m’écouter. 

Afin de me retrouver je suis partie dans un pays où l’hindouisme et le bouddhisme étaient très présents. J’ai appris là bas une autre manière de voir les choses.

Ce voyage m’a permis de me ressourcer et surtout il m’a appris à me recentrer sur moi. 

J’arrive maintenant à mettre en place des moments pour moi, à m’écouter. 

Ces moments tout simples peuvent simplement être : prendre un bain, voir mes amis, ma famille, aller courir, aller à la messe. 

Ce voyage m’a vraiment changé. 

Cela m’a appris à développer une écoute de moi-même beaucoup plus pointue qu’avant. 

J’ai appris grâce à lui à mettre en place des moments simples, juste pour moi et c’est ce qui me permet aujourd’hui de me recentrer sur moi et de me ressourcer au mieux. 


Anonyme

Pour faire le point avec moi même, l’écriture m’aide beaucoup. Elle me permet d’extérioriser, de mettre sur papier mes émotions et de mettre des mots dessus. J’écris depuis mes 7 ans, j’en ai 20 aujourd’hui, et je conseille à tout le monde d’essayer cette méthode. 


Anonyme

Avant tout, pour se recentrer sur soi-même, véritablement apprendre à se connaître, il faut quotidiennement trouver des moments où l’on peut être seul. Ça me fait toujours du bien de prendre le temps de me poser, ou me promener seule. C’est ces instants qui me permettent de réfléchir librement, faire le point sur tout. Depuis maintenant deux ans, je tiens un petit carnet dans lequel je relate, j’écris, je dessine tous mes bons souvenirs. C’est incroyable à quel point ça peut faire du bien. Je dirais que c’est mon outil clé pour faire le point. Je peux aussi y écrire mes envies ou les choses que je souhaite découvrir, les musiques qui me rappellent quelque chose en particulier, ect… Et je pense que des années plus tard, quand on retombe sur ce genre de chose, c’est vraiment dingue. C’est un objet mais pourtant j’y suis très attachée.


MARINI Sabine, 29 ans. Instagram : @toutetcontradictoire

Prendre le temps dans les transports de visualiser sa journée le matin et faire pareil le soir afin de faire un bilan. Ca me permet le matin de savoir quoi faire, de me donner le courage et le soir de me remémorer les bons moments et les mauvais moments et de comprendre pour ses derniers comment faire mieux la prochaine fois. Ensuite je fais pas mal de listes sur le court, moyen et long terme. Faire ses listes, c’est penser à soi.

Etre en accord avec soi-même est primordial à votre épanouissement personnel. Apprendre à se connaitre et à répondre à ses propres besoins, sont essentiels. Pour y parvenir, il est important de réussir à prendre le temps de se recentrer sur soi. Quelques minutes par jour suffisent à y parvenir. Accorder vous 5minutes d’exercices de respiration ou de méditation. L’année passée, c’est à la fin d’une séance de yoga que j’ai découvert la méditation. Très peu adepte du lâcher-prise, je n’aurais jamais pensé me détendre et me retrouver à ce point en seulement quelques minutes. On se concentre sur les mouvements que produit l’air lorsqu’on inspire, puis qu’on expire. C’est d’une part très apaisant, et d’autre part, on rentre en connexion avec soi-même. Je vous le recommande si vous ne l’avez jamais testé. 

Un Commentaire sur “#183 – Comment se ressourcer et faire le point avec soi même ?”

  1. De très beaux témoignages. Tu as eu vraiment une bonne idée. Très important de prendre du temps pour soi même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.